Paris Immobilier
Paris Immobilier

Quels sont les paramètres évalués lors de l'estimation d'un appartement à Paris ?

Partager sur :
Quels sont les paramètres évalués lors de l'estimation d'un appartement à Paris ?

Pour déterminer la valeur d’un appartement, différents paramètres doivent être sérieusement évalués. Découvrez lesquels. 

La surface Carrez

Elle fait référence à la surface de plancher des espaces privatifs du logement. Elle exclut cependant les petites pièces de moins de 8 m² sauf s’il y en a plusieurs et qu’elles sont accolées les unes aux autres. Elle ne tient pas compte non plus des espaces écrasés par les murs, les embrasures de portes et fenêtres, les cloisons, les gaines ainsi que les marches et cages d’escalier. Pour connaître cette superficie, le mesurage doit être conforme aux consignes de la loi Carrez. Plus elle compte de mètres carrés, plus la valeur de l’appartement va augmenter.

Son emplacement

L’estimation d’un appartement à Paris tient également compte de son emplacement dans la capitale. Il faut effectivement souligner que d’un arrondissement à un autre, le prix de l’immobilier peut présenter d’importants écarts. Pour cause, certains quartiers sont plus sûrs et chics que d’autres. Pour évaluer l’emplacement, les paramètres pris en compte sont la sécurité, les commodités, la salubrité, la qualité du voisinage, la présence ou non d’espaces verts, les éventuelles nuisances (sonores, olfactives et visuelles)… 

Le niveau d’étage

D’une vue globale, les appartements situés au rez-de-chaussée valent souvent moins cher que ceux des étages supérieurs. Pour causes, ils ne disposent pas d’une vue panoramique, ils sont moins lumineux, ils sont plus exposés aux bruits issus de la rue et ils sont moins sécurisés. À part la vue, il est cependant possible de remédier aux autres défauts comme l’installation de vitres insonorisées au niveau des fenêtres, la mise en place d’un système de sécurité plus performant ou encore l’amélioration de l’éclairage. Et il n’y a pas que les lots du rez-de-chaussée qui peuvent être pénalisés. Ceux des étages supérieurs peuvent également perdre de la valeur lorsque l’immeuble n’est pas doté d’un ascenseur par exemple.